Comment se faire rembourser les commissions d’intervention ?

es commissions d’intervention font partie de ces catégories de frais bancaire qui coûtent cher au client qui a dépassé son autorisation de découvert. Le cumul de cette facturation a pour effet de mettre l’utilisateur dans une situation financière encore plus difficile. Mais lorsque les incidents de paiement ne sont pas réguliers et qu’un événement exceptionnel explique le dysfonctionnement, il est alors possible de se faire rembourser les commissions d’intervention.

remboursement commission intervention

Commission d’intervention définition

Les commissions d’intervention font partie des frais engendrés par le blocage d’un mouvement débiteur à cause d’un manque de provision sur le compte au moment une opération débitrice se présente. Régulariser ce mouvement nécessite « l’intervention du conseiller » qui aura donc le choix, de forcer ou de rejeter le paiement. Action facturée par la banque.

Par exemple :

Un compte est créditeur de 300 euros avec une autorisation de découvert limitée à 200 euros.

Le 28 du mois se présentent en même temps un prélèvement d’un montant de 600 euros et 3 opérations par carte pour montant total de 100 euros. Le 29 le solde repasse dans le positif grâce à un versement de 1200 euros.

Alors, dans ce cas le client se verra retirer en commission d’intervention le montant prévu par les conditions tarifaire de sa banque pour 4 opérations irrégulières à savoir pour le prélèvement de 600 euros + les 3 opérations de paiement carte pour 100 euros. Lorsque l’on sait que les commissions d’intervention sont de l’ordre de 8 euros la facturation total s’élèvera donc à 32 euros (4 opérations que multiplie 8 euros)

frais de commission intervention

Contester et demander le remboursement des frais de commissions d’intervention

Toutes les facturations bancaire se négocient dans la limite du raisonnable.

En effet un client régulièrement à découvert aura moins de chance de se faire rembourser la totalité des commissions d’interventions prélevées sur le compte qu’un client qui rencontre une difficulté financière occasionnelle. Le montant global de la facturation est un facteur essentiel.

Car pour demander le remboursement des frais de commissions d’intervention, il n’existe pas 36 méthodes, il faut le réclamer au conseiller bancaire en charge de votre portefeuille. Et celui-ci ne dispose pas de moyens illimités pour vous rétrocéder les commissions d’intervention.

Plaider votre cause de façon amicale auprès de votre gestionnaire et peut-être aurez-vous une chance de vous faire rembourser totalement ou partiellement de vos commissions d’interventions.

En cas de refus de remise sur ces commissions d’intervention, écrivez un courrier en accusé de réception adressé au Directeur de votre Agence. Faites aussi une copie de votre lettre que vous enverrez aussi au service consommateur de votre banque.

Sans réponse de leur part dans un délai de 30 jours, vous pouvez en dernier recours saisir le médiateur bancaire qui se chargera de trancher la question.

Pourquoi suis-je prélevé 1 mois après des commissions d’intervention ?

Depuis le 01 janvier 2016, une nouvelle réglementation dite « d’information préalable » impose aux banques de prévenir leur client de la facturation des commissions d’intervention.

Et cela dans les 14 jours suivant l’incident bancaire. C’est donc pour cette raison que le prélèvement des frais n’intervient pas immédiatement mais un mois après.

Comment limiter les frais liés aux commissions d’intervention ?

Assez de payer inutilement des frais de commission d’intervention ? Il existe différente méthode pour limiter ou annuler ce prélèvement par votre banque. En effet, vous pouvez pour ne plus dépasser votre autorisation de découvert :

  • Changer de carte bancaire, votre carte bancaire vous permet peut-être d’abuser de droit et de moyens que vous n’avez pas. Renseignez-vous contactez votre conseiller pour savoir s’il est possible de modifier rapidement le paramétrage de votre moyen de paiement pour limiter les frais.
  • Demander la transformation de son forfait de compte habituel en forfait de compte protégé : Les banques sont dans l’obligation de protéger une clientèle dite « fragile » en proposant un forfait de compte adapté à la situation financière de l’intéressé. Ce forfait de compte permet de limiter pour moitié la tarification appliquée par l’organisme. Mais sous-entend aussi de ne plus avoir d’autorisation de découvert, de crédit ou d’utiliser une carte a interrogation systématique du solde.
  • Augmenter son autorisation de découvert, l’augmentation d’un découvert autorisé peut suffire à effacer les commissions d’intervention. Une augmentation ponctuelle peut-être envisagé.
  • Se servir de l’épargne bloquée : Certains clients sont prélevés de commission d’intervention alors qu’ils possèdent de l’épargne de côté. Si la facturation globale devient trop importante faites les nécessaires pour anticiper les mois à venir en régularisant votre compte par du capital bloqué.
  • Demander un financement ponctuel : Le déblocage d’une réserve d’argent ou la reprise de crédit trop coûteux peuvent aussi vous aider à limiter les frais de commission prélevés par la banque. Faites une étude personnalisée pour savoir dans quel mesure un emprunt pourra vous aider à retrouver une meilleure santé financière.
Sylvain Potrel
Sylvain Potrel
244

Bonjour à toutes, Bonjour à tous ! Je suis Sylvain Potrel et je suis rédacteur en chef sur se-faire-rembourser.fr. J’anime une équipe de 3 personnes et j'aide nos lecteurs déterminés à trouver une solution ou au minimum des pistes pour régler, litiges commerciaux, annulation de commande, demande de retour et autres résiliation. Tout cela grâce à des méthodes qui marchent et sans fausses informations. Je test, j’écris, je dialogue avec les entreprises et je récupère vos impressions pour améliorer chaque jours notre site qui permettent à certain d’entre vous d’obtenir gain de cause. Bienvenue sur se-faire-rembourser.fr, Sylvain.

A lire aussi :

Aucun commentaire à Comment se faire rembourser les commissions d’intervention ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.