Les smartphones sont très fragiles, d’autant plus qu’on les transporte partout avec soi et qu’une chute est vite arrivée ! Il n’est donc pas rare de se retrouver avec la vitre de son iPhone cassée. Pas de panique, si vous ne souhaitez pas changer d’iPhone pour une simple vitre cassée, et que vous ne souhaitez pas payer les services d’un réparateur, souvent plus chers que le smartphone lui-même, il existe des moyens de vous faire rembourser ! On vous explique comment cela fonctionne.

Assurer son smartphone contre la casse

Souscrire une assurance « monoproduit » à l’achat

La pratique est désormais largement généralisée : au moment de l’achat du smartphone et de la signature du contrat d’engagement, l’opérateur (Orange, SFR, Bouygues…) ou le grand distributeur (Darty, Carrefour…) va s’empresser de vous proposer une assurance en même temps. La cotisation dépend bien sûr de la valeur de l’appareil, mais oscille le plus souvent entre 4 et 15 € par mois.

Ces assurances visant un produit en particulier sont dites « affinitaires », et rencontrent un succès croissant. Il convient toutefois de se méfier de ces formules proposées spontanément et souscrites à la va-vite, car sauf démarche de votre part le contrat sera renouvelé tacitement tous les ans, et la cotisation ne baissera pas, contrairement à la valeur réelle de l’appareil (cf. infra).

Souscrire un contrat « Produits nomades » chez un assureur

Pour éviter de vous engager auprès d’une multitude d’opérateurs pour chacun de vos terminaux numériques, le plus simple consiste à souscrire un contrat d’assurance global chez un professionnel (banque ou assureur) pour tous vos appareils nomades. Ce type de contrat a le mérite de couvrir indifféremment vos appareils de toutes marques (smartphones, tablettes, voire GPS, liseuses…), peut être souscrit à tout moment et, s’agissant d’une garantie globale, n’a pas besoin d’être modifié à chaque achat : le plus souvent, une indemnisation forfaitaire sera prévue pour tout appareil ne dépassant pas une certaine ancienneté.

Faire jouer l’assurance responsabilité civile

Si le responsable du sinistre est déjà titulaire d’une assurance multirisque habitation ou d’une assurance responsabilité civile privée, vous pourrez être indemnisé sous certaines conditions de la casse de votre mobile. La responsabilité civile du tiers en cause peut en effet jouer si ce dernier accepte de reconnaître qu’il est à l’origine de la casse, par exemple s’il vous a bousculé et a, de ce fait, entraîné la chute du smartphone au sol. Son assurance vous dédommagera alors du préjudice subi, après déduction d’une éventuelle franchise.

À noter que cette alternative sera difficile à mettre en œuvre dans le contexte familial. Pas question, par exemple, de faire jouer la responsabilité civile souscrite au nom de votre fils et de vous-même si ce dernier occasionne la chute de votre téléphone : les dommages causés à soi-même ou aux proches vivant sous le même toit ne peuvent être pris en compte !

Les garanties

Qu’il s’agisse d’une assurance monoproduit ou d’un contrat plus large, les conditions d’indemnisation sont souvent les mêmes, et se révèlent très restrictives.

Le bris : attention aux maladresses…

En matière de casse, la règle veut généralement que le sinistre doit avoir pour origine l’intervention d’un tiers ou un événement de nature imprévisible, cette dernière notion étant d’une interprétation très libre, à apprécier au cas par cas.

Autrement dit, l’assurance vous opposera par exemple une fin de non-recevoir si, alors que vous vous promenez sur la plage, le smartphone vous glisse des mains par inadvertance et se fracasse contre une aspérité rocheuse. Gardez par ailleurs à l’esprit que seule l’interruption du bon fonctionnement de l’appareil sera considérée par l’assureur comme un vrai sinistre : les griffures, rayures et cabossages qui n’entravent pas le fonctionnement ne seront pas pris en compte.

La garantie téléphone cassé ou volé dans l’assurance habitation

Votre contrat d’assurance habitation (MRH) peut éventuellement prendre en charge les réparations pour votre téléphone cassé, ou vous indemniser en cas de vol.

La couverture du contrat multirisques habitation pour le téléphone

En premier lieu, il est nécessaire de savoir que votre contrat d’assurance habitation (ou MRH) classique couvre non seulement votre responsabilité civile, mais également votre logement et ses biens en cas de sinistre. Ainsi, tout objet touché par un incendie, un dégât des eaux, une explosion, des catastrophes naturelles (garantie d’assurance habitation catastrophes naturelles), voire un cambriolage (garantie souvent optionnelle) vous sera indemnisé pour la perte subie.

Il convient de bien étudier les modalités de remboursement prévues ; cette couverture ne fonctionne que pour les objets mobiles présents dans le logement au moment du sinistre. Par ailleurs, le montant de l’indemnisation prévue dépendra du niveau de garantie choisi par vos soins ; votre téléphone peut alors être remboursé pour sa valeur à neuf, ou avec déduction faite de sa vétusté (usure).

Où trouver la garantie téléphone cassé ou volé dans le contrat MRH ?

La garantie « casse » est comprise d’office dans les contrats MRH auxquels vous pouvez souscrire chez n’importe quel assureur. Vous devez alors vous référer aux conditions générales du contrat en question pour en connaître les modalités de fonctionnement. Il existe très probablement un alinéa spécifique « Objets connectés mobiles » ou « Objets sensibles », qui rassemblent l’ensemble des informations nécessaires.

En ce qui concerne la garantie contre le vol, cet alinéa peut exister, mais cette fois dans les conditions particulières du contrat – la couverture correspondante (vol, cambriolage et vandalisme) étant souvent proposée en option du contrat de base. Il convient dans tous les cas de questionner directement votre assureur pour savoir comment fonctionne la garantie couvrant votre téléphone portable, selon qu’il s’agisse d’une casse ou d’un vol.

Extension de garantie de l’assurance habitation

Si la couverture de votre téléphone mobile peut être incluse dans le contrat MRH, la garantie concernant le vol, ainsi que les modalités pour couvrir votre appareil en dehors de votre logement relèvent généralement d’extensions de garanties de l’assurance habitation. Vous pourrez alors trouver les informations les concernant dans les garanties particulières de votre contrat. En fonction des offres de votre assureur, il faudra prendre connaissance des dispositions à prendre pour un vol ou une casse de votre téléphone.

L’extension de garantie nécessaire peut être souscrite directement à la signature du contrat, ou pendant son exercice, par le rajout d’un avenant indiquant les modalités de protection auxquelles vous pouvez prétendre. Elle suppose une majoration de votre prime d’assurance pour quelques euros, selon la nature de votre appareil, son prix d’origine et l’étendue de la couverture sélectionnée.

La casse ou le vol d’un téléphone portable peuvent être couverts par l’assurance habitation, dans la mesure où le sinistre intervient dans votre logement et si vous avez souscrit à la couverture adéquate. Il est aussi possible d’adhérer à des extensions de garanties pour couvrir l’appareil en dehors de votre domicile, supposant alors une augmentation de votre prime d’assurance.

Le fonctionnement de la garantie téléphone de l’assurance habitation

En fonction du lieu où se trouve votre téléphone mobile au moment du préjudice subi, le fonctionnement de la garantie souscrite ne sera pas forcément le même.

La garantie d’assurance habitation responsabilité civile du tiers

En cas de casse de votre téléphone portable, du à une chute causée par une tierce personne ou tout autre fait relevant de sa responsabilité, c’est la garantie d’assurance habitation responsabilité civile du tiers en question qui le couvrira. Vous serez alors indemnisé pour la casse de votre objet connecté directement par la compagnie d’assurance du fautif, sans avoir besoin de faire appel à votre propre assureur.

Dans le cas où l’altération subie serait causée par une activité professionnelle (par exemple, des travaux dans votre logement), c’est alors la garantie responsabilité civile professionnelle de l’artisan qui entrerait en action pour vous dédommager. De manière générale, si vous subissez un préjudice causé par un tiers, c’est l’assurance de ce dernier qui vous indemnisera à hauteur du dommage causé.

Extension de la garantie téléphone en dehors du logement

Il vous est également possible d’étendre la garantie déjà souscrite pour les objets connectés mobiles via votre contrat MRH, en dehors de votre habitation. Certains assureurs proposent ainsi d’assurer les objets nomades pour une utilisation hors du logement, moyennant bien évidemment une augmentation de la prime correspondante. Cette extension de garantie est notamment proposée aux militaires en permission ou en mission, afin qu’ils puissent bénéficier de leur matériel en toutes circonstances.

Un particulier dans le civil peut tout aussi bien prétendre à l’obtention de cette garantie facultative, dans la mesure où son assureur la propose. Votre assurance automobile vous couvrira par exemple pour tout vol de vos biens stockés dans votre voiture, téléphone portable compris. Il s’agit avant tout de déterminer le niveau de couverture choisi afin de savoir si vous serez couvert en dehors de votre logement par votre assurance habitation pour la casse ou le vol de votre mobile.

Exclusions de la garantie d’assurance habitation téléphone cassé ou volé

En cas de non-souscription à une extension de garantie vous protégeant en dehors de votre logement, vous ne pourrez demander aucune indemnisation à votre assureur pour la casse de votre portable dans la rue, par négligence. De la même manière, si vous êtes victime d’un pickpocket dans en dehors de chez vous, aucune garantie ne saurait vous couvrir pour le préjudice subi.

Par ailleurs, seul un fonctionnement anormal de l’appareil qui vous empêcherait une utilisation classique sera considéré comme un réel sinistre pour votre assureur. De simples rayures ou de légers chocs entamant la coque extérieure ne sauraient être indemnisés en conséquence. Les pannes sont aussi très rarement prises en compte, puisque la garantie pour les objets connectés ne couvre que les dommages causés par un réel sinistre ayant entraîné une casse du téléphone.

Le coût de la garantie objets connectés mobiles de l’assurance habitation

Si le montant de la prime correspondant à la couverture souscrite pour la protection de votre téléphone mobile est un élément déterminant du coût global, elle n’en constitue pas le seul critère.

La franchise d’assurance habitation

La franchise d’assurance habitation représente la part d’indemnisation qui restera à la charge de l’assuré en cas de casse d’un portable. Etant donnés les prix très élevés des smartphones aujourd’hui, il est fort possible que cette franchise soit d’un niveau particulièrement important. C’est ainsi que pour un téléphone coûtant environ 300 €, vous devriez régler entre 50 € et 100 € de votre poche pour son remplacement en cas de vol ou de bris de la vitre.

Ce montant est néanmoins négociable, dans la mesure où vous accepteriez d’augmenter le prix de vos cotisations d’assurance ; votre assureur serait alors prêt à diminuer la valeur de la franchise pour la garantie correspondante. Le montant de la franchise donne toutefois une indication plus claire sur le prix réel de la garantie pour objets connectés mobiles ou objets sensibles.

Les plafonds d’indemnisation de l’assurance habitation

En ce qui concerne la somme qui vous sera indemnisée, les assureurs mettent en place un plafond maximum d’indemnisation, qui correspond au remboursement maximum auquel vous pourrez prétendre, quelle que soit la valeur du sinistre. Pour un smartphone, qui suppose un prix d’achat important, il est probable que ce plafond soit appliqué en valeur pure (une somme, par exemple 250 €) ou en pourcentage de la valeur à neuf de l’objet (par exemple 60 %).

De cette manière, vous ne serez pas indemnisé à hauteur de vos attentes en cas de gros sinistre, notamment si vous possédez le dernier téléphone à la mode coûtant près de 700 €. Vous pouvez tout aussi bien négocier la valeur de ces plafonds en augmentant votre prime d’assurance, ce qui aura pour effet de faire monter leur niveau.

Comparer les assurances habitation pour choisir la meilleure garantie téléphone

Vous pouvez également jeter un œil au délai de carence prévu par la garantie (période s’écoulant entre la survenue du sinistre et le début de l’indemnisation par l’assureur) et aux exclusions de garanties prévues par le contrat. Dans cette optique, le meilleur moyen reste encore de comparer les offres des différents assureurs afin d’avoir une idée de l’étendue de la garantie objets connectés et de son prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here