Nombreux sont les retraités qui vivent seulement sur leur pension de retraite. Malheureusement, les retards de versement de la pension ne sont pas rares et les retraités se retrouvent démunis. Voici nos conseils pour faire face à un retard de paiement.

Le droit opposable, un dispositif pour limiter des retards de versement des pensions de retraite

Le retard de versement des pensions de retraite n’est pas rare, et il peut avoir de lourdes conséquences pour les foyers concernés. C’est pourquoi un dispositif a été mis en place en septembre 2015, pour éviter les retards de paiement : le droit opposable à la retraite du régime général.

Ce dispositif permet aux retraités de toucher leur première pension de retraite 4 mois après avoir déposé leur dossier complet de demande de retraite. Si le dossier n’est pas encore en traitement dans les Caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) au bout de 4 mois, les retraités recevront quand même un montant provisoire. Ainsi, ils ne devraient plus être pénalisés par les retards de versement des premières pensions, très fréquents jusqu’à la mise en place de ce dispositif. Il suffit de faire sa demande 4 mois à l’avance pour être sûr de recevoir son versement en temps et en heure !

Nos conseils aux retraités pour limiter les retards de versement

Pour limiter les retards de versement, vous devez donc non seulement déposer votre dossier complet 4 à 6 mois à l’avance, mais vous devez aussi vous assurer de garder l’accusé de réception donné par votre caisse de retraite, qui atteste de la date de dépôt en cas de contestation. Si jamais vous ne déposez pas votre dossier vous-mêmes auprès de votre caisse de retraite, pensez à prévoir une marge pour que votre courrier parvienne à votre caisse de retraite, et choisissez l’envoi en recommandé avec accusé de réception : le reçu de l’accusé de réception fera foi en cas de retard de versement.

Autre conseil pour limiter les retards de versement : assurez-vous de déposer un dossier complet. En effet, toute mention incomplète ne fera que retarder la date du versement et multiplier les allers-retours. Souvenez-vous que selon le dispositif du droit opposable, le délai maximal avant votre premier versement de pension de retraite est de 4 mois, à compter du dépôt de votre dossier complet.

Pensez également à effectuer un suivi de l’avancement de votre dossier, pour avoir des justificatifs en cas de retard important. Pour ce faire, vous devez vous rendre dans votre espace personnel sur le site de l’Assurance retraite (créez-en un si vous n’en avez pas encore).

Par ailleurs, il est important de bien préparer son départ en retraite pour que vous n’ayez pas à contester le montant de votre pension de retraite, ce qui ne ferait que gripper le processus de versement ! On conseille en général de préparer son départ à la retraite dès 40-45 ans. Pour cela, vérifiez que votre relevé individuel de situation ne comporte aucune erreur ou aucun oubli qui pourrait fausser les calculs de vos indemnités de retraite. Rassemblez au même endroit tous les justificatifs de trimestres de cotisations ou à défaut, des fiches de paie qui pourront attester que vous avez bien travaillé. Cela vous fera gagner un temps considérable au moment de constituer votre dossier.

Enfin, n’envoyez pas votre dossier trop tôt, pas plus de 6 mois à l’avance, sinon, il sera mis de côté et pourra être oublié…

Si vous ne pouvez pas grand-chose face aux retards de versement de la première pension de retraite, ces quelques conseils vous permettront d’éviter les retards de paiement et de bénéficier à temps de votre pension de retraite !

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour mon mari est en retraite depuis janvier 2019 le dossier a été fait et donné a la caisse de retraite et il n’a pas été payé durant 4 mois y a t’il des moyens pour que ce soit rétroactif?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here