Si vous avez fait des travaux d’optimisation énergétiques, ou si vous comptez en faire, vous n’avez qu’un mot à retenir : CITE. Le Crédit d’Impôt sur la Transition Energétique a évolué en 2018 et va poursuivre sa transformation durant l’année 2019. On vous dit tout ce que vous devez absolument savoir sur le CITE et sur ses dernières mises à jour pour vous faire vraiment rembourser vos travaux d’énergie.

Le CITE : le principe

Vous effectuez ou vous allez effectuer des travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement ? Vous êtes certainement être éligible au Crédit d’Impôt sur la Transition Energétique.

Le CITE va vous permettre, sous certaines conditions, de déduire de votre impôt sur les revenus une part du montant des dépenses que vous avez engagées pour l’optimisation de l’efficacité énergétique de votre appartement ou de votre maison. De plus, il est important de noter que si le montant total de ce crédit d’impôt est supérieur à celui de l’impôt dont vous êtes redevable, le différentiel en votre faveur vous est restitué.

Le dispositif du CITE est sans condition de ressources. Il s’adresse tout autant aux locataires qu’aux propriétaires qui effectuent des travaux ayant pour but de mieux économiser l’énergie dans leur habitation principale. Celle-ci peut être un logement, une maison individuelle ou un appartement. Il faut toutefois que ce logement ait été construit depuis plus de 2 ans.

Enfin, pour être éligibles au CITE, les travaux énergétiques doivent être réalisés par une entreprise ou un artisan détenteur de la certification RGE : Reconnu Garant de l’Environnement. Les travaux doivent également répondre à des exigences techniques très précises.

CITE : ce qui a changé en 2018

Après les modifications importantes des conditions du CITE en janvier 2018 – le changement de porte et de volets isolants a été exclus du dispositif – les contribuables ont vu ce dispositif très populaire être encore modifié en juillet 2018.

Depuis cette date, ce sont désormais tous les changements de fenêtres de simple vitrage, pour pose du double vitrage, qui ne sont plus pris en compte dans les travaux d’optimisation énergétique entrants dans le CITE.

Pourquoi ? Parce que portes et fenêtres font partie des vecteurs de déperdition d’énergies les plus faibles dans votre maison. Cependant, dans le CITE, ils représentaient à eux seuls plus de 40 % des crédits d’impôts au détriment d’autres secteurs plus importants en terme de déperdition d’énergie comme, par exemple, les combles et les cloisons.

CITE : une prime en 2019 ?

Cette évolution du CITE va se poursuivre en 2019. Ainsi, dès le 1er janvier, le crédit d’impôt se mue en prime ! Les contribuables éligibles en seront bénéficiaires dès la fin effective de leurs travaux d’amélioration énergétique. Sachez également que vous maintenant sur internet, vous pouvez commencer à évaluer le montant de vos travaux d’amélioration énergétique voir ici
Le CITE devient un vrai moyen de se faire rembourser la rénovation de son logement principal ! Dès 2019, il ne sera plus en effet nécessaire d’attendre la déclaration de revenus de l’année suivant les travaux, et son traitement par l’administration fiscale pour pouvoir bénéficier de la prime.

De plus, il faut relever que le calcul de cette prime tiendra désormais compte des revenus des ménages ayant réalisé des travaux éligibles au CITE. Pourquoi ? Pour optimiser l’aide des foyers en situation de précarité énergétique.

Tout comme le crédit d’impôt l’était jusqu’en 2018, la prime du CITE restera cumulable avec d’autres dispositifs, très intéressants pour vous faire rembourser vos investissements de rénovation et d’amélioration de l’habitat. Il s’agit entre autres de la TVA réduite à 5,5 % qui peut s’appliquer sur certains travaux de pose, d’installation, d’entretien des matériaux. Sans oublier l’Eco-prêt à taux zéro qui permet de financer plus facilement votre rénovation énergétique. La prime CITE sera aussi cumulable avec les différentes primes énergie.

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à consulter expertpublic.fr, qui vous donnera aussi des informations utiles sur les travaux d’énergie et leur remboursement en 2019 .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here