Vous avez beau vous être inscrit sur Pôle Emploi et avoir mis à jour votre situation auprès de l’organisme, vous êtes encore en face d’un retard de paiement de vos allocations chômage. On vous dit ici pourquoi afin que vous preniez les dispositions qui s’imposent.

Les conditions pour un paiement à temps de vos allocations chômage

Vous devez avant tout respecter les conditions inhérentes à l’obtention de vos allocations notamment, en ne perdant pas votre emploi par la démission et en justifiant de 4 mois et 2 jours de service effectif durant les 2 ans et 4 mois ayant précédé la perte de votre emploi.

On attend aussi de vous que vous vous inscriviez à Pôle Emploi dans l’année qui suit la fin de votre dernier contrat de travail ou encore que vous suiviez une formation dans le cadre ce que l’on appelle le projet personnalisé d’accès à l’emploi ou PPAE.

Bien que la nationalité française ne soit pas un impératif pour l’obtention d’allocations chômage, vous devez être résident en France. Vous devez aussi disposer des capacités physiques requises pour travailler et être en âge de travailler.

Les causes de suspension des allocations chômage

Vos allocations chômage peuvent faire l’objet d’une suspension sur décision de Pôle Emploi ou de votre Préfet régional. Il s’agit de la principale cause de retard de paiement de vos allocations chômage.

Cette suspension intervient lorsque vous ne recherchez pas activement un emploi et ne pouvez justifier concrètement vos efforts dans ce sens.

Il se peut aussi que vous soyez peu coopératif et refusiez l’appui de Pôle Emploi pour vous trouver un nouveau travail ou encore que vous décliniez la formation si ce n’est le contrat d’apprentissage, de personnalisation ou encore le contrat aidé.

La suspension des allocations chômage peut aussi s’expliquer par vos refus successifs d’emplois tout à fait raisonnables ou votre refus d’actualiser ou de monter votre PPAE. A cela s’ajoutent encore le refus de la visite médicale pour avoir la preuve de votre aptitude à travailler, vos déclins des convocations de Pôle Emploi…

Enfin, les fraudes et les fausses déclarations entraînent suspension et donc retard du paiement de vos allocations chômage.

Les actions à mettre en œuvre en cas de retard

Le moindre de retard de paiement de vos allocations chômage doit vous inciter à approcher votre conseiller Pôle Emploi pour voir où se situe le problème.

Parfois, il s’agit tout simplement d’une erreur technique ou du défaut de quelques pièces justificatives. Une simple régularisation suffira alors pour remettre les choses dans l’ordre.

Vous pouvez aussi procéder par l’envoi d’une lettre de réclamation à votre agence Pôle Emploi, puis éventuellement faire appel au médiateur Pôle Emploi dans les cas où aucune solution n’est trouvée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here