Comment se faire rembourser si l’on décide d’arrêter de fumer ?

arrêter de fumer

La lutte Anti-tabagisme est l’une des causes numéro un dans notre pays mais aussi dans le monde. Puisque la consommation de cigarette est considérée comme responsable de 90 % des cancers des poumons et provoque près de 78 000 décès par an en France. Pour endiguer le problème la seule volonté du patient ne suffit pas toujours. Alors pour soutenir toutes les personnes qui désirent arrêter de fumer, une aide financière est possible pour se faire rembourser des substituts qui peuvent accompagner le sevrage.

La prise en charge des substituts nicotiniques pris en charge par la sécurité sociale.

Patch, gomme, inhalateur, pastilles, sont autant de substituts qui peuvent accompagner le consommateur de cigarette d’une phase de transition à une phase d’arrêt définitif du Tabac.
Le seul défaut de ses adjuvants est qu’ils finissent par coûter cher à celui ou celle qui décide de s’en procurer régulièrement (toutes proposions gardée avec le coût que représente l’achat d’un paquet de cigarette).

Conscient de cette difficulté financière posée par l’achat des substituts nicotiniques, la sécurité sociale propose un remboursement partiel de l’aide au sevrage à hauteur de 150 euros par années et par personne depuis le 01 novembre 2016.

Sous quelles conditions peut-on bénéficier de cette aide financière ?

Pour profiter du montant de remboursement proposé par l’assurance maladie, il faut aux préalables consulter un spécialiste qualifié qui pourra vous remettre une ordonnance médicale. Sans ordonnance pas de prise en charge.

De plus les produits utilisés doivent être répertorié sur une liste établie par l’assurance maladie n’autorisant le remboursement que des certaines marques de médicaments. Cette lise est disponible ici.

L’arrêt du Tabac, un combat qui peut aussi être financé par la mutuelle.

Le tabagisme et ses conséquences concernent tous les acteurs du domaine de la santé, car les traitements préventifs coûtent bien moins cher que les traitements curatifs. Si l’assurance maladie participe au remboursement des accompagnants à l’arrêt de la cigarette, les mutuelles peuvent aussi prendre en charge une grande partie du remboursement des substituts utiles pour arrêter de fumer.

De plus en plus de complémentaires santés intègres dans leurs contrats des garanties considérant le remboursement des frais liés au sevrage tabagique. Reprenez votre contrat si l’envie d’arrêter de fumer prend le dessus sur l’envie de continuer et n’hésitez pas à contacter votre complémentaire santé.

Sandra Loumy
Sandra Loumy
79

Je m’appelle Sandra, je vis à Rennes depuis presque 10 ans mais ce n’est pas ma première ville. Je suis parisienne et ai déjà vécu à Nantes. C’est lors de mes années de fac à Paris que j’ai commencé à Blogger ( au départ dans le domaine de la mode ) et cela perdure encore aujourd’hui ! Ce qui m’intéresse et qui m’a permis d’intégrer l’équipe de se-faire-rembourser.fr c’est de rechercher mais surtout de trouver des solutions aux problèmes que je rencontre au quotidien ! Quand je commande sur internet et que je N’AIME PAS !!!! Je sais comment faire pour contacter ! Ecrire des courriers ! Appeler et même relancer ! Dans 90 % des cas j’obtiens toujours LA réponse que j’attends ! Alors, parce que j’aime partager mes expériences et en faire profiter les autres, je poste et espère que mon expérience vous sera utile pour vous faire entendre autant que moi !

A lire aussi :

Aucun commentaire à Comment se faire rembourser si l’on décide d’arrêter de fumer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.