Lorsque l’on contracte un prêt immobilier, il faut bien savoir quelles en sont les conditions car il existe un grand nombre de modalités différentes, et notamment quand on doit commencer à rembourser le prêt.

Comment connaître les conditions de remboursement d’un prêt immobilier ?

Si vous avez contracté un prêt immobilier à taux fixe, vous trouverez toutes les conditions de remboursement dans l’offre de crédit fournie par votre banque, soit :

  • La date de début du remboursement
  • L’échéancier des mensualités (dans le tableau d’amortissement) ainsi que le montant des mensualités

A partir de quand doit-on commencer à rembourser un prêt immobilier ?

A partir du moment où vous signez votre prêt immobilier, vous vous engagez à le rembourser selon les modalités de remboursement définies par votre contrat de prêt, c’est-à-dire non seulement le montant des mensualités, mais aussi les dates de paiement.

Il faut savoir que la loi prévoit que la première échéance de crédit doit avoir lieu au minimum 30 jours après que la banque ait débloqué les fonds. Tout dépend donc du type de prêt immobilier que vous avez contracté :

  • Si vous avez contracté un prêt pour acheter un habitat (appartement ou maison), c’est au moment de la signature de l’acte définitif que la banque va débloquer les fonds pour faire le virement au notaire.
  • Si vous avez contracté un prêt pour financer des travaux, c’est la banque qui réglera les factures des travaux.
  • Si vous avez contracté un prêt immobilier VEFA pour acquérir un bien en l’état futur d’achèvement, le règlement se fera progressivement en fonction de l’avancement du chantier et des appels de fonds du promoteur. Dans ce cas, le remboursement du capital intervient au moment où le bien est livré sauf s’il y a des intérêts dits « intercalaires ».

Dans tous les cas, le versement des mensualités de paiement de votre prêt immobilier commencera durant le mois suivant la signature de l’acte de vente chez le notaire.

Le paiement des mensualités est ensuite fixé à la même date que la première mensualité chaque mois, jusqu’à remboursement total du prêt.

Peut-on choisir la date du premier remboursement d’un prêt immobilier ?

Vous avez la possibilité, lorsque vous contractez votre prêt, de choisir la date de règlement des mensualités, pour la faire coïncider avec la date à laquelle vous recevez votre salaire, par exemple. Il suffit de le négocier avec votre banque : la grande majorité le fait.

De la même manière, vous pouvez demander un différé de remboursement, c’est-à-dire bénéficier d’une période pendant laquelle vous ne rembourserez pas d’intérêts. C’est une option utile si vous avez des travaux à réaliser par exemple, et que vous êtes encore locataire pendant quelques mois avant de pouvoir habiter votre bien immobilier. Le différé peut être :

  • Partiel : pendant la période de différé, vous ne rembourserez que les intérêts. Ce n’est qu’une fois cette période terminée que vous rembourserez également le capital.
  • Total : pendant la période de différé, vous ne remboursez rien du tout. Le capital et les intérêts seront remboursés après.

Attention, le différé n’exclut pas le remboursement de l’assurance emprunteur ! Cette assurance est obligatoire et peut représenter jusqu’à 30 % du coût total de votre crédit, elle n’est donc pas à négliger dès le début du remboursement de votre crédit immobilier.

Peut-on modifier les dates de remboursement d’un prêt immobilier ?

Si vous avez souscrit à l’option « échéances modulables », alors vous aurez la possibilité de modifier les montants et échéances de remboursement de votre prêt immobilier à tout moment. Cette option est pratique si vous faites face à des imprévus comme un licenciement. Elle marche dans les deux sens : vous pouvez demander à rembourser moins ou à rembourser plus (pour réduire la durée de remboursement du prêt immobilier sans avoir à payer les frais associés à un remboursement anticipé).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.