Votre médecin vous a prescrit une prise de sang et vous ne savez pas si vous serez remboursé ? Pas de panique, dans la plupart des cas, la prise de sang est remboursée à 100 % par la Sécurité Sociale et par votre assurance santé. Nous vous expliquons comment fonctionne le remboursement d’une prise de sang, quelles en sont les modalités, et quels sont les cas particuliers.

Prise de sang : ce que vous devez savoir

Une prise de sang est un examen médical, réalisé en laboratoire, le plus souvent pour analyser des cellules et des organes, dépister des maladies ou simplement pour faire un bilan sanguin.

Une prise de sang peut être prescrite par votre médecin, pour compléter ou affiner un diagnostic ; mais vous pouvez tout aussi bien effectuer une prise de sang par vous-même sans ordonnance. Dans la plupart des cas, vous devez être à jeun pour effectuer la prise de sang, c’est-à-dire que vous ne devez ni boire ni manger pendant les 8 heures précédant la prise de sang (ou 12 heures dans le cas d’une analyse glycémique). Vous devez ensuite vous rendre au laboratoire d’analyses médicales, ou un professionnel de santé (technicien de laboratoire, médecin, infirmier, sage-femme, ou encore biologiste médical) vous prélèvera un certain volume de sang avant de les analyser en laboratoire. Vous avez en général vos résultats d’analyse dans la journée.

Les analyses en laboratoire sont classées en plusieurs catégories : le remboursement dépendra de la catégorie à laquelle la prise de sang appartient.

On distingue les 5 catégories d’analyses suivantes :

  • Les actes de biologie (actes en B) ;
  • Les actes d’anatomie et de cytologie pathologiques (actes en P) ;
  • Les prélèvements effectués par des professionnels de santé (médecins, dentistes, chirurgiens, sages-femmes) ;
  • Les prélèvements effectués par des auxiliaires médicaux (directeur de laboratoire non médecin ou autre auxiliaire) ;
  • Les analyses pratiquées dans le cadre du dépistage sérologique du VIH et de l’hépatite C.

Quelles sont les modalités de remboursement d’une prise de sang ?

Il faut savoir que si vous ne possédez pas d’ordonnance pour votre prise de sang, elle ne sera pas remboursée, ni par l’Assurance Maladie, ni par la Sécurité Sociale, ni par votre mutuelle.

Prise en charge par la Sécurité Sociale

La Sécurité sociale prend en charge un certain pourcentage des frais de l’analyse médicale. Ce pourcentage dépend de la catégorie dans laquelle se trouve l’analyse médicale effectuée, parmi les 5 catégories que nous vous avons citées plus haut. Voici la base de remboursement pour chaque catégorie d’analyse médicale :

  • Actes en B : 60 %
  • Actes en P : 70 %
  • Prélèvements effectués par des professionnels de santé : 70 %
  • Prélèvements effectués par des auxiliaires médicaux : 60 %
  • Examens de dépistage sérologique du VIH ou de l’hépatite C : 100 %

Il existe quelques exceptions à cette base de remboursement. Par exemple, le régime d’Alsace-Moselle prévoit un remboursement à 90 % quelle que soit la catégorie d’analyses (et 100 % pour le dépistage du VIH et de l’hépatite C). Autre exemple : le Fonds Spécial Vieillesse ou de l’Allocation de Solidarité pour les Personnes Âgées prévoit un remboursement des mêmes catégories à 80 %. Enfin, la sécurité Sociale peut prendre en charge la totalité du montant des analyses, quelle que soit la catégorie, pour les personnes atteintes d’une affection de longue durée (ALD) ou les femmes enceintes au-delà du sixième mois de grossesse.

Prise en charge par l’assurance santé

D’une manière générale, l’assurance santé couvre la part de frais restante, en fonction des catégories d’analyses médicales, afin que le remboursement atteigne 100 %. A noter : si votre contrat d’assurance santé inclue une convention de tiers payant, alors vous pourrez ne rien payer du tout simplement en présentant votre carte vitale et votre carte d’assurance santé.

A noter également : dans le cas d’une prise de sang à domicile, une indemnité forfaitaire de déplacement à hauteur de 2,5 euros sera ajoutée aux frais d’analyse médicale, remboursée par l’assurance maladie uniquement si le déplacement à domicile et nécessaire et justifié comme tel par le médecin à l’origine de la prescription médicale.

Peut-on ne pas être remboursé pour une prise de sang ?

Il existe une sixième catégorie de prise de sang, qui n’est effectivement pas remboursée par l’Assurance maladie. Ce type d’analyses est appelé « acte hors nomenclature », et elles sont souvent très spécifiques.

 

 

Article précédentComment se faire rembourser par M6 boutique ?
Article suivantComment se faire rembourser des frais bancaires abusifs ?
Bonjour à toutes, Bonjour à tous ! Je suis Sylvain Potrel et je suis rédacteur en chef sur se-faire-rembourser.fr. J’anime une équipe de 3 personnes et j'aide nos lecteurs déterminés à trouver une solution ou au minimum des pistes pour régler, litiges commerciaux, annulation de commande, demande de retour et autres résiliation. Tout cela grâce à des méthodes qui marchent et sans fausses informations. Je test, j’écris, je dialogue avec les entreprises et je récupère vos impressions pour améliorer chaque jour notre site pour qu'il puisse permettre à certain d’entre vous d’obtenir gain de cause. Bienvenue sur se-faire-rembourser.fr. Sylvain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here