L’hypnose se veut être une thérapie de plus en plus sollicitée par les patients pour soigner des troubles d’ordre psychologique, pour atténuer des douleurs chroniques, pour retrouver le sommeil, pour lutter contre certaines dépendances ou encore pour mieux gérer l’anxiété.

Face à cet engouement, la question se pose de savoir si l’hypnose peut bénéficier d’un remboursement. La réponse dans les développements qui suivent :

Le prix d’une séance d’hypnose

Avant de répondre à la question du remboursement, il est plus judicieux de parler du coût de cette thérapie, car il conditionne la nécessité ou non d’une couverture par la sécurité sociale et les mutuelles de santé.

Il faut savoir qu’une séance de thérapie par hypnose coûte entre 40 et 80 euros avec des variations suivant la commune dans laquelle le praticien est choisi.

En effet, un hypnothérapeute qui consulte en province coûtera souvent moins cher qu’un autre dont le cabinet se trouve par exemple à Paris.

Le remboursement de l’hypnose

Parlant maintenant du remboursement de l’hypnose, il faut dire que la prise en charge par la sécurité sociale reste encore pour l’heure partielle et est soumise à conditions.

Ainsi, la prise en charge est faite à hauteur de 70% seulement et ce, sur la base du tarif de base de 23 euros.

A cela s’ajoutent encore les conditions selon lesquelles

  • le thérapeute qui pratique l’hypnose doit être conventionné
  • et que la prescription de l’hypnose ait été préalablement faite par un médecin généraliste.

Tout ceci pour dire également que les 30% non couverts par la sécurité sociale voire plus lorsque la séance aura coûté plus de 23 euros nécessitent une mutuelle de santé.

Heureusement, les complémentaires santé spécialisées dans la prise en charge des médecines douces non couvertes par la sécurité sociale à l’image de l’hypnose existent.

Elles ont généralement recours à un forfait annuel basé sur un certain nombre de séances couvertes ou à défaut, à un pourcentage indemnisé du coût total de l’hypnothérapie.

Les points à retenir

Pour conclure, la sécurité sociale peut rembourser partiellement le prix de vos séances d’hypnose, mais à condition d’opter pour un praticien qui affiche un tarif similaire à celui arrêté par la sécurité sociale et de passer d’abord par un médecin généraliste.

Le reste à couvrir dépend de votre mutuelle santé. A ce propos, il faut savoir que toutes les assurances santé ne prévoient pas une telle couverture. Il faudra alors choisir celles qui privilégient le remboursement des thérapies alternatives incluant l’hypnose.

Là encore, des limites peuvent être imposées quant au nombre de séances et au prix des prestations de l’hypnothérapeute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here