Comment se passe la déclaration de revenus lorsque l’on est retraité ? Y a-t-il des montants spécifiques à déclarer et d’autres pas ? Est-on imposable quand l’heure de la retraite a sonné ? Voici quelques éléments de réponse.

Retraite et impôt

Eh bien oui, votre retraite est soumise au paiement des impôts sur le revenu…car votre pension est votre revenu. Ce qu’il peut arriver, c’est qu’il y ait une différence entre votre revenu initial et votre pension une fois passé en retraite et là, le montant de votre impôt diminue de lui-même.

Comme du temps de votre employeur, ce n’est pas vous qui transmettez les informations fiscales à l’administration des Finances publiques. Cette transmission est directement assurée par votre caisse de retraite ainsi que votre caisse de retraite complémentaire. En ce qui concerne votre retraite à vous, vous recevez une déclaration fiscale pré-remplie, avec ces éléments fournis.

Si d’autres personnes à la retraite dépendent de votre foyer fiscal, vous devez déclarer leurs revenus.

A savoir : un abattement de 10 % est attribué automatiquement aux retraités sur le montant total déclaré des pensions de retraite et autres rentes. Attention, il y a une limite. Il ne peut pas être supérieur à 3812 € par foyer fiscal mais moins que 389 € par retraité.

Ce qui est soumis à l’impôt

  • les pensions de vieillesse et de retraite
  • les pensions versées pour invalidité
  • les prestations de retraites versées sous la forme d’un capital dans un Plan d’épargne de retraite (PERP)
  • les prestations pour veuvage
  • les prestation de certains anciens combattants (à vérifier auprès de votre Centre d’impôts)
  • les rentes viagères versées à titre gratuit (c’est-à-dire après un héritage, une donation…)
  • les pensions alimentaires (à savoir, le bénéficiaire doit déclarer cette pension, la personne qui la verse peut la déduire de son revenu, y compris si elle est à la retraite elle-même

Ce qui n’est pas soumis à l’impôt

Quels sont les revenus et pensions de retraites qui ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenus ?

  • l’allocation aux vieux travailleurs
  • les allocations servies au titre de l’aide sociale
  • les aides qui n’ont pas nécessité de cotiser au préalable, soit l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), les allocations du minimum vieillesse et l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)
  • plusieurs pensions d’orphelins (dans le cas notamment de pensions qui sont dues à des orphelins dont les parents ont été victimes d’actes antisémites)
  • des pensions militaires et pensions de guerre (notamment attachées à la légion d’honneur, au mérite militaire, à la médaille militaire)
  • les pensions de retraites mutualistes des anciens combattants.
  • la majoration pour assistance d’une tierce personne
  • l’allocation aux mères de famille
  • l’allocation de reconnaissance (ou indemnité en capital) versée aux harkis
  • la prestation spécifique dépendance
  • l’allocation pour les vétérans sapeurs pompiers volontaires

Les situations et les cas personnels peuvent vite devenir un casse-tête, il est possible de se faire accompagner au moment de la déclaration, surtout pour les néo-retraités ou les personnes dont la situation change. Cette aide peut être apportée que ce soit par la ligne d’assistance ou par des agents en rendez-vous dans une agence locale des Finances publiques.

Et le prélèvement à la source ?

De la même manière que le revenu d’un salarié, le prélèvement à la source s’applique concernant les pensions de retraite que vous percevez. Votre taux de prélèvement a été communiqué avant janvier 2019 à votre régimes de retraite, qui a appliqué ce taux.Il figure sur votre avis d’imposition et vous a été communiqué à la fin de votre démarche de déclaration d’impôt faite par internet.

Les retraités non imposables n’ont aucun prélèvement, comme c’était déjà le cas avant.

Il ne faut pas oublier que le départ en retraite se prépare un peu à l’avance, notamment avec votre caisse de retraite. A ce moment-là, on peut commencer à s’interroger sur les montants qu’il faudra déclarer ou non et envisager de poser la question à un agent des impôts avec que le temps de la déclaration ne soit venu…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.