L’interdiction bancaire, un terme qui fait peur surtout lorsque que les incidents de paiements se succèdes et que l’on ne trouve pas de solution immédiates pour régulariser. Pourtant, il est tout à fait possible que ce statut d’interdit bancaire ne devienne qu’un mauvais souvenir lorsque que l’on s’engage à rembourser ses dettes rapidement et que l’on fait les choses rapidement. Alors comment faire pour retrouver un fonctionnement de compte normal et rembourser son interdiction bancaire.

Caractéristique et conséquences de l’interdiction bancaire

Dans la majorité des cas l’interdiction bancaire sanctionne l’émission de chèque sans provision, entraînant l’impossibilité d’émettre des chèques, la suppression de votre autorisation de découvert et de manière plus générale de souscrire à un emprunt. Votre carte bancaire peut aussi être transformée en carte bloquée à interrogation systématique du solde. L’interdiction bancaire dure au maximum 5 ans et peut prendre fin à partir du moment au l’incident et totalement régularisé. Cet incident de paiement ne vous empêche tout de même pas de profiter des services bancaires minimum obligatoires.

La seconde raison qui engendre une interdiction bancaire et le non remboursement des crédits souscrit auprès d’un organisme financier. Au bout de 2 rejets, si aucune solution n’est trouvée avec le prestataire,  vous pourriez être inscrit au Fichier national d’Incidents de remboursement des crédits aux Particuliers. Les conséquences sont les mêmes que pour un rejet de chèque.

Contacter la Banque de France, pour en savoir plus sur votre interdiction bancaire.

Si votre établissement bancaire peut vous communiquer certaines informations concernant une interdiction bancaire, il est possible que les incidents déclarés ne soient pas tous issus du même compte. En cas de doute, il n’existe qu’une seule solution pour prendre connaissance de manière précise de la liste des créanciers que vous devrez rembourser pour lever l’interdiction bancaire, s’adresser à la Banque de France. Pour ouvrir un dossier de recherche contactez la Banque de France aux moyens suivant :

  • Par téléphone : 0 811 901 801 (de 8h à 18h)
  • Par courrier à l’adresse suivante :

Banque de France SFIPRP
Relations avec le Public
CS 90000
86067 POITIERS CEDEX 9

Pour information, la Banque de France ne communiquera les informations réclamées qu’au titulaire du compte. Ne déléguez à personne d’autre la responsabilité de votre appel à l’organisme financier.

Régulariser une interdiction bancaire, par quels moyens ?

Le remboursement d’une interdiction bancaire reste simple, il suffit dès que l’occasion se présente d’honorer sa dette auprès du créancier. Selon l’origine de l’interdiction bancaire voici comment procéder :

Interdiction bancaire relative au non-paiement d’un chèque :

  1. Demandé à votre banque le blocage de la provision du chèque rejeté : Cette procédure a pour conséquence de bloquer le montant nécessaire pour honorer l’opération en irrégularité. Simple et rapide, cette manœuvre ne vous impose pas de retrouver vous-même le bénéficiaire pour lever l’interdiction. Le blocage de provision laisse la possibilité au bénéficiaire du chèque de le représenter quand il le souhaite. Si le chèque rejeté n’est pas représenté dans un délai de 1 an et 7 jours, vous récupérerez le solde provisionné sans retourner dans l’interdiction bancaire.
  2. Le paiement en espèce contre remise du chèque : Pour lever l’interdiction bancaire à la suite d’un chèque présenté sans provision, il convient de rencontrer le bénéficiaire et de le payer en espèce, en contrepartie la personne devra vous redonner le chèque accompagné d’une lettre manuscrite de désistement. Avec ces justificatifs, présentez-vous dans votre banque pour que le conseiller puisse lever votre interdiction.
  3. Attendre que le bénéficiaire représente le chèque de lui-même. Cette méthode ne garantit en rien la levée rapide de votre interdiction bancaire, car elle ne dépend que de la bonne volonté de votre interlocuteur, qui comme vous pouvez vous en douter a déjà dû essayer de représenter votre chèque.

Interdiction bancaire au non-paiement d’un crédit :

  1. Pour régulariser une interdiction bancaire faisant suite au non-paiement de vos emprunts, vous devez rembourser intégralement les montants réclamés par l’organisme prêteur, au moyen de votre carte bancaire ou par virement. Charge ensuite à la banque de prévenir la Banque de France pour procéder au dé-fichage.

Quel délai pour ne plus être fiché banque de France ?

Si la procédure de régularisation d’un chèque refusé peut être relativement rapide entre 1 semaine à 15 jours. Le dé-fichage banque de France pour un incident de paiement sur un crédit est beaucoup plus longue puisque d’environ 1 à 2 Mois selon les cas. Conclusion pour s’assurer que tout rentre dans l’ordre, il faudra aussi prendre le temps de suivre régulièrement votre demande de levée d’interdiction bancaire.

Article précédentComment se faire rembourser par Darty ?
Article suivantRembourser un prêt personnel souscrit à la banque postale
Je m’appelle Sandra, je vis à Rennes depuis presque 10 ans mais ce n’est pas ma première ville. Je suis parisienne et ai déjà vécu à Nantes. C’est lors de mes années de fac à Paris que j’ai commencé à Blogger ( au départ dans le domaine de la mode ) et cela perdure encore aujourd’hui ! Ce qui m’intéresse et qui m’a permis d’intégrer l’équipe de se-faire-rembourser.fr c’est de rechercher mais surtout de trouver des solutions aux problèmes que je rencontre au quotidien ! Quand je commande sur internet et que je N’AIME PAS !!!! Je sais comment faire pour contacter ! Ecrire des courriers ! Appeler et même relancer ! Dans 90 % des cas j’obtiens toujours LA réponse que j’attends ! Alors, parce que j’aime partager mes expériences et en faire profiter les autres, je poste et espère que mon expérience vous sera utile pour vous faire entendre autant que moi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here